Actualités

Une méduse d'eau douce exotique en Nouvelle-Aquitaine et un programme d'étude national

publié le 14/02/2020

Craspedacusta sowerbii, Lankester 1880, est une petite méduse d'eau douce originaire de Chine, observée pour la première fois en Europe au début du 19ème siècle. En Nouvelle-Aquitaine, cette espèce discrète est pour le moment connue dans trois départements (Dordogne, Landes et Deux-Sèvres). Un programme d'étude vient d'être lancé pour en savoir plus sur sa répartition nationale.

Auparavant uniquement retrouvées sous forme fossile, les méduses d’eau douce ont été observées pour la première fois en Europe et en Amérique du Nord au début du 19ème siècle. La méduse Craspedacusta sowerbii (Hydroméduse, Limnoméduse, Olindiidae) a été observée et décrite pour la première fois par William Sowerby en 1880 dans les bassins du Royal Botanic Garden à Londres. En France, elle a été observée pour la première fois en 1891 par M. Chiffot dans les bassins du parc de la Tête d’or à Lyon. A partir du début du 20ème siècle, le nombre de publications scientifiques rapportant des observations de C. sowerbii en France a considérablement augmenté et son aire géographique s’est largement élargie.
C. sowerbii est présente dans des habitats très divers : lacs, ballastières, gravières, rivières, mares, bassins. Comme beaucoup d’espèces aquatiques, son expansion est favorisée par les migrations d’oiseaux, l’introduction de plantes aquatiques pour aquariums ou encore le réchauffement climatique.


Craspedacusta sowerbii (A. Mrkvicka)


Pour le moment, en Nouvelle-Aquitaine, trois départements sont concernés d'après l'INPN : la Dordogne, les Landes et les Deux-Sèvres mais il est très probable que cette méduse soit plus répandue dans la région. C'est le seul Cnidaire d'eau douce exotique connu dans la région.

Pour répondre à la question de la répartition nationale, un programme a été lancé (Craspe'Doubs) par le Laboratoire Chrono Environnement de Besançon. Au sein de ce programme, un volet d’observations participatives est mis en place.
Pour en savoir plus sur Craspedacusta sowerbii, vous pouvez vous rendre sur le site de Ressources sur les Espèces Exotiques Envahissantes.
Pour participer au programme d'étude et au volet sciences participatives, cliquez ici.

Ce site utilise Google Analytics. En continuant à naviguer, vous nous autorisez à déposer un cookie à des fins de mesure d'audience. En savoir plus.